#B11 Blouse Vertige de Atelier Scammit

Tout commence avec un joli tissu viscose brodé de grues pour lequel je craque sur le compte Instagram du magasin Toto. Ni une ni deux, j’envoie un message à ma mère avec la photo du tissu et lui demande si elle peut passer à Toto Lille quand elle ira s’y balader pour vérifier s’ils en ont. Quelques semaines plus tard, elle m’en ramenait 2 coupons, un rose poudré et un noir lors de sa visite en Louisiane. Les derniers coupons de la boutique, trop de chance!

img_7a0f68b14282-1

Voilà donc que j’admire ces beautés depuis un an. Pour le rose j’avais environ 140cm donc je le destinais à une blouse mais j’étais indécise. Puis j’ai vu passer plusieurs versions de la blouse Vertige, simple mais avec le petit détail du volant dos que j’aime beaucoup.

vertige

 Allez je me lance en ayant en tête une version simple, non ouverte sur le devant mais avec le petit volant. Tout se passe bien pendant le montage hormis que j’avais mis un empiècement dos à l’envers donc je démonte et remonte. La pose du passepoil m’embête un peu au niveau des extrémités de l’empiècement parce que ça ajoute une épaisseur (c’est un passepoil corde, plus épais que les simples passepoils en coton) mais je m’en sors. Puis, première péripétie, je repasse mon empiècement au fer et là je constate que mon passepoil fond sous la chaleur, il se ratatine et s’aplatit. Je n’avais pas pensé à faire un test repassage sur le passepoil avant de me lancer… trop déçue qu’il soit abîmé mais bon je peux le laisser ça ne se voit pas tant que ça.

c55f90ec-c3fb-489c-ba2e-31fc5b84f890
Le fameux passepoil. Ca se voit qu’il a été aplati?

Bref, je termine toute la blouse, bien contente que le patron prévoie des coutures anglaises car le tissu s’effiloche beaucoup. Le moment tant attendu de l’essayage final arrive et là catastrophe, ça ne ressemble à rien, encolure trop lâche, corps trop large (j’avais pris des photos pour les envoyer à ma copine Fanny mais je ne les trouve plus!). 2 petites secondes de réflexion devant mon miroir et ça fait tilt: j’ai dû  oublier de replier la pâte de boutonnage sur le patron avant de le placer  au pli du tissu car j’ai au moins 6cm de trop. Je file prendre mon patron et constate effectivement qu’il n’y a pas de pli le long de la ligne « milieu devant ». Quel désespoir en m’en rendant compte 😨. Dépitée, je laisse le projet de côté car de toute façon je pars en vacances 2 jours plus tard et j’ai encore des cadeaux à coudre. Les mois de novembre décembre étaient remplis niveau boulot et je ne cousais que tard le soir et par petite touche, voilà ce qui arrive quand on manque de concentration! Au retour des vacances de Noël, je m’y suis remise car ce tissu me plait beaucoup donc hors de question de lâcher. La seule solution était de couper en plein milieu et de créer les 2 pattes de boutonnage comme prévu dans la version de base. Ce que je ne voulais pas à la base car je voulais conserver le maximum du motif. Pour modifier mon devant, j’ai du découdre mon biais d’encolure sur quelques centimètres pour replier les parementures puis le coudre à nouveau. J’ai ensuite opté pour des boutonnières factices car le tissu est assez fragile et je ne voulais pas prendre de risque, d’autant plus que les boutonnières ne sont pas le fort de ma machine Brother… Au final, ouf la catastrophe a été rattrapée mais par contre ça modifie le rendu: quand j’avais coupé le tissu, j’avais choisi de placer des grues volant vers le haut au milieu du devant. Avec les pattes de boutonnage, je n’ai plus le rendu souhaité.

Pour les boutons, j’ai fouillé mon stock et miracle, les 20 boutons recouverts de satin dénichés dans ma  mercerie locale correspondaient exactement à la couleur de mon tissu! C’est plutôt rare que je trouve ce qu’il faut dans mon stock quand il faut autant de boutons donc j’étais contente!

Une fois la blouse terminée je l’ai passée en machine mais elle est passée dans le panier « warm » au lieu de « cold » (les machines a laver américaines ne mentionnent pas la température exacte…) et elle n’a pas trop aimé ce programme, elle a  rétréci de quelques centimètres 😓. Elle reste mettable mais du coup avec des manches 3/4 et plus courte que prévue!

b973d5f5-1d55-42c7-ba28-ba2a83830aca.jpeg

e3151044-5774-49f6-bcce-0334c5377298
Portée avec le short Pascal de Coralie Bijasson

Ah oui et j’oubliais une autre grosse erreur sur à blouse dont je ne me suis aperçue qu’en la portant: j’ai cousu le dos avec l’envers apparent 😤. Bon à ma décharge les 2 côtés se ressemblent beaucoup et il faut regarder la broderie des grues de près pour trouver l’endroit. Regarder sur la photo du dos plus haut, ce n’est pas flagrant je pense.

Voilà vous savez tout sur toutes les erreurs commises sur cette blouse! Mais je la porterai quand même! Et il me reste mon coupon noir pour me rattraper, certainement pour une robe! Pour ce qui est du patron, il est vraiment très bien expliqué et le tutoriel vidéo est vraiment utile pour clarifier un petit doute de montage. Pour ce qui est de la taille, je ne peux pas trop dire comment le patron taille puisque ma blouse a rétréci, oups!

Patron: blouse Vertige de Atelier Scammit, 9,50

Tissu: viscose brodée rose poudré de Toto à 15€/m

Mercerie: passepoil corde gris argenté trouvé dans une mercerie à Atlanta, bouton en satin rose poudré à 2$/20 boutons dans ma Mercerie locale

Difficulté: ✂️✂️

 

Advertisements

One thought on “#B11 Blouse Vertige de Atelier Scammit

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s